14 Nov 2018 — 4 min read | Posted in [chatbot]

10 faits étonnants à propos des Chatbots

10 faits étonnants à propos des Chatbots

Ils commencent à nous envahir, présents sur toutes les applications de messagerie (Messenger, Whatsapp, WeChat, Slack, …) mais aussi au sein d’assistants virtuels tel que Siri d’Apple, Alexa d’Amazon ou encore Cortana de Microsoft, les chatbots commencent à faire partie de notre vie quotidienne. Si vous n’en êtes pas encore convaincu, nous vous invitons à lire les quelques faits ci-dessous que vous ignorez peut-être. Après ceux-ci vous serez peut-être plus à même de considérer cette industrie estimée à plusieurs milliards de dollars dans les années à venir.

1 : Plus de 1.5 Milliards de personnes utilisent les applications de messagerie

Les applications de messagerie se sont développées à vitesse grand V et les 4 majeurs comprennent déjà plus d’utilisateurs que les 4 principaux réseaux sociaux. On considère que d’ici à 2019 plus d’un quart de la population mondiale utilisera une application de messagerie minimum.

2 : Véritable engouement

Selon un rapport de Umanis et Konverso déjà plus de 39% des gens interrogés à ce sujet sont convaincus que les chatbots vont à termes révolutionner le monde de l’entreprise. Même son de cloche du côté des entreprises, déjà 38% sont en train d’en ajouter un à leur solution de communication, 52% sont en réflexion. Moins de 10% ne sont pas encore convaincus par la technologie ou estime ne pas en avoir besoin.

3 : 150.000 conversations

Oui.Sncf est la première agence de voyages en ligne en France. Sur le marché français, cette filiale de la SNCF utilise un chatbot afin de répondre à ses clients au sujet de questions concernant l’achat de billets, les abonnements, etc. En 2017, elle a traité plus de 150.000 conversations par mois avec plus de 90% de réponses jugées exactes.

4 : Des milliers de chatbots déjà en ligne

Depuis Mars 2018, Messenger compte plus de 200.000 chatbots lancés sur sa plateforme. Facebook ne compte pas en rester là, ils ont mis à disposition des outils de développement “clé en main” pour inciter les entreprises à créer leurs propres chatbots.

5 : Le mot le plus utilisé

Les chatbots sont présents à travers le monde entier et dans toutes les langues (anglais, français, espagnol, russe, arabe, chinois, …). Cependant, on retrouve quelques phrases en commun chez chacun. En effet, “Hi” est le terme le plus utilisé à travers le monde par nos amis agents conversationnels (si l’on excepte “OK” et Emoji pouce en haut).
Sachez de plus, que l’anglais est la première langue utilisée chez les chatbots, vient ensuite le français puis l’espagnol.

most-use-word

6 : 8 Milliards

C’est en dollar ce que l’on estime qu’il sera économisé par an d’ici à 2022. Ce chiffre considère que les chatbots vont remplacer une partie du service clients ce qui permettra d’alléger la charge de ceux-ci et donc d’en réduire sensiblement les coups.

7 : 78 %

Parmi les multiples enjeux représenter par cette nouvelle technologie, Acquérir et Fidéliser par une relation personnalisée est l’enjeu plébiscité par 78% des entreprises. Ensuite, en deuxième position, c’est la réduction des coûts (74%) qui est considéré et enfin permettre de faciliter le processus d’achat (68%).

8 : Les utilisateurs sont prêts pour contacter les entreprises via Livechat

En 2016, 80% des applications ayant été téléchargées étaient des applications de messagerie. Il en résulte qu’aujourd’hui, 30% des gens se disent prêt à entrer en contact avec une marque via un Livechat (chat en direct avec un humain ou un chatbot). Les gens sont aussi enclins à contacter un marchand par téléphone que par chatbot. Et moins enclins à le contacter par mail que par messagerie instantanée.

9 : On n’aime pas être dupé

Une large majorité, même plus des trois quart des gens disent préférer être au courant lorsqu’ils ont affaire à un robot de discussion. La moitié même trouve cela dérangeant lorsqu’un robot essaie de se faire passer pour un humain et plus de 60% des utilisateurs estiment avoir reconnu qu’il n’avait pas une conversation avec un humain dû au caractère robotique des réponses.

10 : 2029

Pour le futurologue américain Ray Kurzweil connu pour avoir donné de précédentes prédictions qui se sont avérées correctes, en 2029 il ne sera plus possible de faire la différence entre un chatbot et un humain lors d’une discussion. Il prédit même qu’il sera plus rapidement possible d’avoir une conversation intéressante avec un chatbot qu’une sans intérêt.

Vous avez besoin de conseil pour la création de votre chatbot. Contactez nous : contact@mychatbotagency.com

Installez un live chat et chatbot sur votre site internet !